Le changement de sexe et ses opérations : quid des remboursements mutuelle ?

Le changement de sexe est une opération de plus en plus courante de nos jours. Cependant, il s’agit d’une intervention très coûteuse. De la sorte, à moins d’avoir une bonne couverture, il faudrait prévoir un budget assez conséquent. Mais entre mutuelle et changement de sexe, peut-on bénéficier d’une prise en charge ?

La Sécurité sociale rembourse-t-elle le changement de sexe ?

Le changement de sexe appartient dans la classification commune des actes médicaux ou CCAM. De la sorte, l’Assurance maladie rembourse à 100% les chirurgies génitales réalisées en France, qu’il s’agisse d’une vaginoplastie (conception d’un vagin) ou d’une phalloplastie (création de pénis), même sans tarif associé. Ainsi, sont pris en charge les frais de bloc, l’anesthésie, la chirurgie et les soins. Le principe est très simple : les hôpitaux pratiquant ce type d’intervention sont rémunérés par le Groupement homogène de séjour ou GHS. En revanche, les produits hormonaux tels que les anti-androgènes, l’œstrogène, la testostérone et la progestérone ne sont pas remboursés.

Attention ! Pour bénéficier d’une couverture de la SS, le médecin traitant est tenu de déclarer une affectation de longue durée ALD pour une opération de changement de sexe auprès du système de santé.

À combien s’élève la couverture de la mutuelle ?

Pour la mutuelle et changement de sexe, quel est le montant du remboursement ? Comme l’opération est prise en main en intégralité par l’Assurance maladie, la mutuelle santé couvre le ticket modérateur et le forfait journalier d’hospitalisation. Par contre, les dépassements d’honoraires, les épilations et certains actes chirurgicaux sont à la charge du patient. De même, ce dernier paiera aussi de sa poche les traitements hormonaux. Il faut noter que l’ALD n’est pas toujours nécessaire si vous avez souscrit une assurance santé auprès d’une mutuelle, car cette dernière peut couvrir les frais liés à une transition médicale. En tout cas, afin d’éviter les mauvaises surprises, il convient de lire minutieusement le contenu de son contrat avant de se lancer dans une telle opération.

Que vérifier dans son contrat d’assurance ?

Puisque les clauses peuvent varier d’une mutuelle à une autre, il convient de jeter un œil sur les différentes interventions prises en charge par la mutuelle, cela peut justifier une prime plus ou moins élevée. Ensuite, vérifiez le plafond de remboursement ainsi que les exclusions. Certaines mutuelles acceptent par exemple les opérations à l’étranger sous conditions. Dans ce cas, vous devez vous renseigner sur les démarches à suivre. Par contre, les autres compagnies ne prennent en main que les interventions réalisées en France uniquement. Il est donc primordial de collecter le maximum d’informations sur la mutuelle et changement de sexe avant de s’engager.

Une complémentaire santé, qu’est-ce que c’est ?
Trouver une entreprise ouverte le dimanche à Metz